1 août 2016

Osho Rajneesh, maître tantrique décédé en 1990




Dans une relation tantrique, la sexualité va bien au-delà de la génitalité: c'est une méditation joyeuse, une ode à la vie, dans le respect de soi, de l'autre, de l'union dans l'instant...
Gérer l'excitation, respirer, sentir, prendre le temps... pour laisser l'énergie des partenaires co-créer et s'élever, élever l'homme, élever la femme.
Namasté
Nelly

PS : Pour ceux.celles qui croiraient qu'un stage Tantra signifie d'avoir des pratiques sexuelles, il est ici répété qu'une des règles de base de nos sessions, c'est "pas de relation sexuelle classique (avec coït), même en dehors des temps d'exercices proposés". Non que la sexualité charnelle ne soit pas tantrique et digne d'intérêt ; il est juste proposé d'expérimenter de vivre la sexualité (au sens de la relation, de la circulation énergétique...) au-delà du sexe physique. C'est aussi pour assurer un cadre sécurisant, safe, où aucun dérapage n'est possible, où chacun.e peut donc se sentir libre, en confiance.