11 nov. 2016

Le Tantra se vit au quotidien, au-delà des mots/maux

Parler de Tantra ou écrire à son sujet, comme à propos de toute autre pratique, c'est toujours mental et donc manquant du fondamental : le vivre!
Parler avant d'expérimenter, c'est se cacher derrière ses connaissances ou son imagination. C'est projeter, fantasmer, croire ou ne pas croire... bref ! c'est un peu se masturber le cerveau et ne rien savoir "pour de vrai" : dans le concret de l'expérience.
Dans le monde selon Nelly, le Tantra c'est voir la vie comme un merveilleux terrain de jeux, et l'épanouissement comme le sens de la vie.
Namasté
 

A quoi sert ta vie?
As-tu le sentiment profond de vivre ta vie ou plutôt d'attendre de la vivre? ("demain sera meilleur", "tout ira mieux quand...", "je serais heureux.se si...")
Es-tu profondément satisfait.e de tes journées/soirées/nuits ou est-ce que tu penses souvent "la vie est un combat", 'il faut s'accrocher dans la vie", "quand ceci aura changé, tout sera plus facile pour moi", "d'abord ma famille; je dois être heureux.se du bonheur des autres", "je fais mon devoir et c'est ça qui compte", "je n'y arrive pas", "à quoi je sers?", "l'autre devrait faire ceci", "ce n'est pas juste", "j'ai besoin d'un.e partenaire de vie", etc.
Qu'as-tu appris aujourd'hui? Qu'est-ce qui t'a fait vibrer aujourd'hui? Quelles sont tes sensations à cet instant précis? Quelle.s émotion.s ressens-tu? Peux-tu te placer en observateur.trice de toi-même et de ce que tu vis?

Tu sens monter la pression en toi? ou bien de l'ennui? (toutes ces questions!) et tu continues à lire, en te demandant quelle est la chute de mon histoire?
En effet, c'est une histoire drôle et tragique tout à la fois: la vie. Si grande et si petite, si simple et si complexe, si évidente et si magique...
La vie, c'est avant tout ce que tu en fais: selon le regard que tu y portes (par conditionnement ou par choix), tes pensées tout autant que tes actes la transforment à chaque instant, selon des lois immuables auxquelles le mental (le cerveau de la logique cartésienne, manquant de nuances et d'ouverture aux possibles) n'a en général pas accès.

En toi réside l'âme du monde, l'esprit immortel, le divin, la déesse, tous les savoirs de l'univers.
Pourquoi aller chercher ailleurs ce qui est là, juste là?
Il me semble plus opportun d'apprendre et d'enseigner comment avoir accès à sa propre intériorité, à l'être en soi. Profondeur et douceur. Puissance et légèreté. Vulnérabilité et force. Clarté et intuition. Choix et lâcher-prise.
L'homme et la femme sont sur Terre pour profiter des compétences du corps relié au coeur, pour vivre la relation intime (à soi, à l'autre). Allons le coeur léger, vivre les aventures qui nous sont proposées au quotidien, avec joie et conscience.
Et si tu ne sais pas/plus le faire (aller le coeur léger, etc), ça s'apprend ou se réapprend!
Bienvenue en stage Tantra Sud-Ouest!

(Et il n'y est pas question de s'y apitoyer: la vie est une chance à ne pas gaspiller trop longtemps. Il s'agit d'en profiter! Chacun.e fait son chemin dans de multiples dimensions.)