6 juin 2018

Le sentiment d'être abusé.e

Ce que je constate à ce sujet (la peur d'être abusé.e), c'est qu'elle existe autant chez les hommes que chez les femmes.
Car oui on entend davantage parler des abus/maltraitances/viols faits sur les femmes, vécus par des femmes, mais les hommes sont loin d'être épargnés par le sentiment (émotion engrammée) d'être ou d'avoir été abusé.
En effet, dès petits, le sentiment d'abus peut se mettre en place, par le gavage ou l'envahissement parental, par la non-compréhension de ses besoins et désirs et de leur importance relative, par les couchers/réveils en-dehors du rythme naturel, par le chantage affectif, par le non-respect de ses non et de ses peurs, par les moqueries, par le non-respect de sa sensibilité et de ses émotions, etc.

(Parents : inutile de larmoyer que vous avez donc abusé de votre enfant et créé en lui ce sentiment. On peut poser l'hypothèse qu'il.elle était venu travailler cette blessure. Sinon, il.elle aurait aussi bien pu traduire ces comportements différemment et manifester plutôt un sentiment de trahison ou de rejet ou d'injustice ou d'humiliation ou de culpabilité...
Et tous ces comportements parentaux ont -dans une certaine mesure- leur place dans l'éducation d'un enfant.)

Et ce sentiment d'abus peut être réactivé dans de très nombreuses relations, jusqu'à la prise de conscience de notre part de responsabilité dans ce jeu, ainsi que de notre puissance.
Nous sommes créateurs.trices des situations que nous vivons, par nos pensées, nos paroles, nos actes inconscients... et nous sommes les premiers à nous abuser nous-mêmes (déjà en nous faisant vivre la souffrance de croire que nous subissons et aussi en demandant tellement pour être heureux.se).

Le sentiment d'abus, c'est au-delà du sexe.
Si bien que c'est ensemble, hommes et femmes, que nous nous soignons de ces peurs et croyances, par la Relation vraie à l'autre, les pratiques sans intention sur l'autre, le touhcer en conscience, la présence attentive et attentionnée, l'écoute active, les rituels...

De la résilience individuelle émane une force magnétique apte à changer le monde !
Beau chemin, à chaque instant !