Quid du destin ? du Karma ? du sens de la vie sur Terre ?

Depuis petite, j’ai besoin d’avoir/de voir/de percevoir/ de trouver… un sens (une raison et une direction) à ma vie.

Pour quoi vivre ? (Dans quel.s but.s ?)

Pourquoi la vie ? (Pour quelle.s raison.s ? À quoi ça sert ?)

Dans un premier temps, je croyais avoir besoin de comprendre intellectuellement, avant même de me poser la question « Comment vivre ? »

Je pense que j’ai dû vivre une longue période dépressive passée inaperçue… et j’en suis sortie un peu plus vivante et enthousiaste à l’idée de traverser la vie… ou de me laisser traverser par elle.

C’est la curiosité qui m’a sauvée : il fallait bien que tout ça ait un sens, et je ne pouvais le découvrir que si je vivais et traversais les étapes nécessaires.

Et puis j’étais curieuse de sentir mon corps de 10 ans, 12 ans, de 14 ans, d’adulte… et de sentir/vivre ce que vivent les jeunes filles.

Je me suis donc trouvée des embryons de réponses à mes pour.quoi, en laissant ça en suspens, sachant que certainement il n’existait pas une seule réponse, de toutes façons, et que ce n’était peut-être pas le plus important.

Le plus important, c’était de me trouver un centre d’intérêt, un but, pour avoir une motivation, une direction, un but, un axe, un élan !

Alors j’ai cherché ce que je voulais et ce que je ne voulais pas.

Et au fur et à mesure que je grandissais puis mûrissais, je me suis reposée ces questions, et la vie s’est montrée prodigue, m’offrant ce dont j’avais besoin pour réaliser ces projets (quoique me laissant tout le boulot à faire).

Je n’ai aucune volonté ; je suis incapable de m’imposer une discipline, mais la motivation me donne des ailes. Faire des efforts pour obtenir ce qui m’anime me semble évident… et j’ai très peu joué aux jeux d’argent, car je ne vois pas l’intérêt d’avoir ce que l’on ne mérite pas.

Le chemin me semblait aussi important que le but. Et puis une fois un but atteint, il y en a un autre, alors inutile de s’épuiser à se dépêcher.

Et sachant cela, il est 5h30 du matin et je suis en train d’écrire depuis 1h30 du matin…

(Alors que ma vie me plaît, que je n’ai rien de fondamental sur le feu, et que j’ai un Amour dans mon lit).

Alors ma question maintenant : quelle est la place du destin et du karma individuel dans la vie humaine ?

sentier

D’après ce que j’ai compris :

– Le destin, pour une vie.

– Le karma, pour plusieurs vies.

– Ce sont des forces qui influencent grandement ce que nous vivons, en fonction d’un devoir ou de devoirs à accomplir.

– Le destin et le karma se manifestent sans cesse : ils sont partout et inéluctables.

– Nous créons en permanence du nouveau karma (positif et/ou négatif).

– Les lois du karma sont peu accessibles aux humains, quoique compréhensibles à un certain (petit) niveau.

– On n’y coupe pas, mais cela ne nuit pas à notre responsabilité : même si nous ne sommes pas vraiment libres (énormément téléguidés par notre inconscient, surtout lorsque l’on n’a pas ou peu travaillé sur nos zones d’ombre), nous avons quand même une part de libre arbitre… et de ce que nous en faisons, nous en sommes responsables : de nos actes et de leurs conséquences.

– Tout a une empreinte aux niveaux du destin et du karma : les actes, les non-actes, les pensées, les paroles, les intentions, les sentiments, les émotions…

– Deux façons de compenser le karma (la somme des lourdeurs accumulées au long de nos vies passées) : la souffrance et l’effort.

Si l’on ne croit pas à la réincarnation (ce peut être juste une hypothèse de travail ou considéré comme une façon d’envisager le cycle de la vie), on peut voir les vies passées présentées par la vision du karma, comme les empreintes dans nos gènes, de nos ancêtres. Et là c’est scientifique, donc davantage dans la vision que j’ai du Tantra : inutile d’adhérer à une croyance quelconque.

C’est concret : chaque personne peut se rendre compte que l’on ne naît pas vierge de toute empreinte, tout comme on ne naît pas identique aux autres enfants (même ceux nés le même jour, même ceux nés dans la même famille, même ceux nés du même sexe…) Chacun.e arrive en ce monde avec son passé intégré… et à accueillir et résoudre pour aller vers plus de Conscience et donc de Liberté.

Bon ben voilà ! C’est peut-être pour ça alors que je me démène à travailler à des heures indues : destin et karma… et probablement pas besoin de beaucoup de sommeil cette nuit.

Serais-je destinée à écrire davantage ? En tous cas, depuis quelques temps, ça sort tout seul et pas moyen de rester au lit tranquillement.

Serait-ce une chouette façon de compenser mon karma ? Sauf que du coup, je continue de m’en fabriquer en ayant des scrupules à laisser mon chéri seul au lit, en étant moins disponible pour ma famille, en outrepassant les besoins de mes yeux, etc. Et c’est ok !

Je suis bonne pour revenir encore pendant quelques vies alors ! (si l’on s’en tient à l’idée de la roue du samsara)

Ou peut-être continuerai-je de vivre encore longtemps au travers de mes enfants, petits-enfants… et de toutes les personnes qui me liront, auront été touchées par moi ou par une personne que j’aurai touchée…

Une phrase peut changer une vie… et par répercutions des centaines et des milliers de vies (car chacun.e fait partie de plusieurs systèmes et un élément du système est en relation avec tous les autres éléments de son système). Un sourire aussi. Une pensée aussi. Une attitude ou un acte aussi.

Prenons soin de tout ce que nous é.mettons au monde.

C’est la seule façon que nous ayons de rayonner, de notre mieux, les valeurs de l’Être : la beauté (structure), la bonté (amour, compassion), la vérité (sagesse).

Namasté

Nelly * Tantra Sud-Ouest

Rejoignez-nous !

Inscription à la lettre d'informations
Soyez informé.e en premier !
(nouveautés, promotions, conférences-ateliers-stages, écrits, vidéos...) 
1 à 2 lettres par mois.

Merci, c'est presque fini, regardez vos mails !