Gratitude immense !
Litha était avec nous, en nous, tout autour de nous, comme partout ailleurs dans l’hémisphère Nord de Mère-Terre… et a été dignement fêté.e !
Ce solstice d’été 2020, je l’ai accueilli vraiment et me suis laissée traverser…

Je me sens honorée et remplie de ces expériences qui m’ont menée encore plus loin à l’intérieur de moi, au-delà de mon ego étriqué/blessé, et des merveilles de la vie… (D’ailleurs, où en suis-je avec mon ego ? Oh oui, il existe bel et bien 😀 et j’en prends tellement soin dès qu’il se manifeste qu’il s’apaise vite et reprend sa bonne place : tout près de mon cœur, bien au chaud.)

Mon témoignage au sujet de mes premières cérémonies chamaniques, avec prise de médecines.
Etonnamment, je suis restée très ancrée et consciente : rien à voir avec l’effet que peuvent avoir certaines drogues, semble-t-il. Je ne suis pas du tout experte en la matière, n’ayant jamais rien consommé auparavant (quoique le chocolat et le sucre soient aussi des drogues), même pas de tabac (d’ailleurs, j’en ai encore le goût et l’odeur jusque dans les sinus… rien de vraiment gênant et ça passera).

Cela s’est vécu dans le Lot, à la campagne.
Nous avons été accueillis dans/par un lieu magique et parfaitement adapté à ce niveau vibratoire.
Un joli groupe de personnes sympathiques d’emblée, et chacune s’est vite mise en résonance avec l’énergie de la personne qui nous avait rassemblés ; tout naturellement le cercle s’est créé, avec son énergie propre et reliée à bien plus grand, à bien plus loin…
Un groupe plutôt de néophytes en la matière (pratiques chamaniques avec médecines), mais uniquement des personnes en chemin, avec de nombreuses expériences d’ouverture corps-coeur-esprit, au-delà de tout matérialisme, en cours de libération des croyances limitantes… C’est ce que je vois de commun aux personnes rassemblées à ce moment… et avec qui je reste désormais en lien doux et profond.
Ne me demandez pas plus de détails (déroulé, qui, où, comment, combien…) : je n’en donnerai pas.

C’était le bon moment pour moi ; je sentais l’appel depuis un moment et cela faisait des années que j’étais en lien avec la personne qui m’a invitée (venue en stage que j’animais et dont j’avais apprécié la justesse, la simplicité, les connaissances ancrées dans le concret, la bienveillance…)

Cela était proposé sur 2 nuits… magiques (toutes le sont, mais l’accompagnement et la présence à tous ces moments, en extérieur autour d’un feu sacré, par beau temps, c’est quelque chose de magnifique/magique !)

De vendredi 19 juin soir à samedi 20 matin…
Puis de samedi 20 soir à dimanche 21 matin…
Les premières nuits de ma vie que je passe entièrement dehors, autour d’un feu, à danser au son de différentes musiques et chansons (beaucoup en Espagnol d’Amérique du Sud). Et je dansais encore quand le jour commençait à pointer puis quand le soleil est venu nous dire bonjour…
Bon j’étais la seule à danser encore et encore 😉
C’est que mon corps ne posait aucune résistance, aucune contraction : c’était souplesse, joie, simplicité, élan à fêter la vie qui circulait, évidence de l’enchaînement des mouvements… Nulle volonté. Zéro recherche. Juste le flux qui me traversait et s’exprimait au travers de moi. Magie de l’instant et des heures qui passaient et que je traversais sans les sentir…

Juste le plaisir de laisser pénétrer et jaillir les énergies présentes (y compris les feux et les cercles partout dans le monde, ces soirées et toutes les autres…)
Simplement me révéler à moi-même dans ce qui se proposait et qui fait partie de ma nature profonde, de ma structure de base.

C’est intime là… et c’est ok de vous le partager…
Cela faisait un moment que je m’interrogeais sur la nature de mes forces et de faiblesses aussi. (Quoiqu’en fait, au niveau de l’archétype, ce n’est que qualités et forces ; les faiblesses sont à d’autres niveaux, et jugées comme telles par des parts encore plus basses que les choses déconsidérées 😉 )

J’avais déjà touché du doigt (et dans les actes) tout ce qui m’a été resservi au cours de cette seconde nuit en particulier…
Je suis… une fille de l’Air… une femme-oiseau 😀
Verseau ascendant Vierge. Air enraciné dans la Terre.

C’est pour cela que c’est si évident pour moi de survoler les situations et de voir plus loin, avec détachement, de laisser partir, de laisser venir, de m’adapter avec fluidité, de lâcher le lourd, d’accueillir ce qui est (était et sera)…

Nelly, avec 2L, en équilibre.
Naissance, Nuances
Elévation, Expérience
Litha, Lilith
Louanges
Y les pieds sur Terre, dans l’axe, tournée vers plus grand, plus profond, plus léger…

Je reconnais mes sœurs d’Air… et aussi mes sœurs de Terre, d’Eau ou de Feu… qu’elles soient présentement incarnées ou pas, en humaine ou en tout autre vivant…
Je reconnais mes frères d’Air… et aussi mes frères de Terre, d’Eau ou de Feu… qu’ils soient présentement incarnés ou pas, en humain ou en tout au vivant…
En lien avec Mère-Terre…
En lien avec Père-Ciel…
Au centre des Directions et traversée/accompagnée par chacune…

Les cercles… Les cycles… La vie…
Un lieu de ressourcement, de partages, de sécurité, de résonance, d’amour, de connexion, de bonheurs…
Je te souhaite de te permettre de participer aux cercles/groupes par lequel tu te sens attiré.e : c’est si booon !… et c’est une façon aussi de partager/recevoir bien au-delà de ce moment, de cet endroit : c’est purement magique !

Chamanisme… Tantra… Des mouvements qui s’allient… s’aiment… sèment…

Gratitude infinie

Nelly

(Un article au sujet du Tantra et du Chamanisme, et un stage reliant ces 2 voies : les 26-28 septembre)

(En photo, l’autel préparé pour cette occasion)

Rejoignez-nous !

Inscription à la lettre d'informations
Soyez informé.e en premier !
(nouveautés, promotions, conférences-ateliers-stages, écrits, vidéos...) 
1 à 2 lettres par mois.

Merci, c'est presque fini, regardez vos mails !