Conditions d’accueil

Conditions de réservations

Intéressé.e par notre approche du Tantra ? Par les techniques et les massages méditatifs ? Par les partages d’être à être, en déposant son masque/sa carapace/son armure, en observant et nettoyant sa psyché… ?

Envie d’en savoir plus avant de t’engager sur un premier stage ?

Avant la première réservation à un stage, il est nécessaire d’avoir un entretien téléphonique avec l’animateur/l’animatrice du stage qui t’intéresse.

Il s’agit de valider, de part et d’autre, que ce que nous proposons corresponde bien à ta recherche/ton désir.

De là, un courriel est adressé avec la fiche d’inscription, qu’il conviendra de renvoyer complétée, avec un chèque de réservation : 30€ par jour et par personne. Possibilité aussi d’adresser un virement ou un Paypal.

La palce reste vacante jusqu’à réception du règlement : si tu souhaites vraiment venir, il est conseillé de vite t’engager… et c’est à ce moment-là que débute le processus, le travail personnel et spirituel, la préparation dans le corps et le subtil… Sans engagement, pas d’inclusion ni d’évolution : on reste à la périphérie.

La réservation est gardée/encaissée en cas de désistement à moins de 15 jours du stage. C’est relativement rare et partie intégrante du processus (sentir, accueillir et transcender nos croyances et fausses limites, pour plus de liberté d’être).

Merci de préciser si tu souhaites réserver un espace privatif pour la/les nuit.s (chambre à 500m, salle de massage près du dortoir, yourte).

Les tarifs des stages à Martres-Tolosane comprennent la.les nuits intermédiaires, en dortoir, sur matelas fournis.

La feuille de route (comment venir, quoi amener) est adressée par courriel, environ une semaine avant le stage. Le covoiturage peut aussi être facilité.

Mobile de Nelly : 06.51.02.08.16.

 

Namasté

Rejoignez-nous !

Inscription à la lettre d'informations
Soyez informé.e en premier !
(nouveautés, promotions, conférences-ateliers-stages, écrits, vidéos...) 
1 à 2 lettres par mois.

Merci, c'est presque fini, regardez vos mails !