La manipulation ?

par | Juil 9, 2021 | Autre que le tantra, Tantra | 0 commentaires

Cet article pour porter à votre connaissance cette compréhension du mécanisme de la psyché humaine… car d’autres utilisent ces savoirs pour leur profit personnel et certainement pas pour le bien commun.

En seconde partie, j’y ajoute des solutions, des pistes de réflexion, des actes simples à poser pour viiivre, en conscience et non mouton.

La vie est belle! (et courte)
Décides-tu d’en profiter vraiment?

Noam Chomsky, l’un des intellectuels les plus importants aujourd’hui dans la vie, a établi la liste des 10 stratégies de manipulation à travers les médias.
1-La stratégie de distraction.
(Vous savez : « Du pain et des jeux ».)
L ‘ élément primordial du contrôle social est la stratégie de distraction qui consiste à détourner l’attention du public des problèmes importants et des changements décisifs des élites politiques et économiques, par la technique du déluge ou des inondations de distractions continues et d’informations insignifiantes.
La stratégie de distraction est aussi indispensable pour empêcher le public de s’intéresser aux connaissances essentielles, dans le domaine de la science, l’économie, la psychologie, la neurobiologie et la cybernétique. Maintenir l’attention du public déviée des vrais problèmes sociaux, emprisonnée par des thèmes sans réelle importance.
Garder le public occupé, occupé, occupé, sans aucun temps pour penser, de retour à la ferme comme les autres animaux (cité dans le texte ′′ Armes silencieuses pour guerres tranquilles ′′).
2-Créer des problèmes puis apporter des solutions.
Cette méthode est aussi appelée ′′ problème-réaction-solution « . Il y a un problème, une ′′ situation ′′ prévue pour provoquer une certaine réaction du public, avec pour objectif que ce soit le mandant des mesures que l’on souhaite faire accepter. Par exemple : laisser la violence urbaine se propager ou intensifier, ou organiser des attentats sanglants, dans le but que le public soit celui qui exige des lois sur la sécurité et les politiques au détriment de la liberté. Ou aussi : créer une crise économique pour faire accepter comme un mal nécessaire la rétrocession des droits sociaux et le démantèlement des services publics.
3-La stratégie de gradualité.
Pour faire accepter une mesure inacceptable, il suffit de l’appliquer progressivement, au compte-gouttes, pendant des années consécutives. C ‘ est ainsi que des conditions socio-économiques radicalement nouvelles (néolibéralisme) ont été imposées au cours des décennies des années 80 et 90 : État minimum, privatisations, précarité, flexibilité, chômage massif, salaires qui ne garantissent plus de revenus décents , tant de changements qui auraient provoqué une révolution si elles avaient été appliquées en une seule fois.
4-La stratégie de différer.
Une autre façon de faire accepter une décision impopulaire est de la présenter comme ′′ douloureuse et nécessaire « , en obtenant l’acceptation publique, à l’heure actuelle, pour une application future. Il est plus facile d’accepter un sacrifice futur que de sacrifier immédiatement. D ‘ abord, parce que l’effort n’est pas celui qui a été utilisé immédiatement. Deuxièmement, parce que le public, la masse, a toujours tendance à espérer naïvement que ′′ tout ira mieux demain ′′ et que le sacrifice demandé pourrait être évité. Cela donne plus de temps au public pour s’habituer à l’idée du changement et l’accepter résigné lorsque le moment arrive.
5-S ‘adresser au public comme aux enfants.
La plupart de la publicité directe au grand public utilisent des discours, des arguments, des personnages et une intonation particulièrement infantile, plusieurs fois proche de la faiblesse, comme si le spectateur était une créature de quelques années ou un déficient mental. Lorsque plus on essaie de tromper le spectateur plus on a tendance à utiliser un ton infantile. Pourquoi ça ? ′′ Si quelqu’un s’adresse à quelqu’un comme s’il avait 12 ans ou moins, alors, selon la suggestion, elle tendra probablement à une réponse ou réaction même sans sens critique comme celle d’une personne de 12 années ou pas ′′ (voir ′′ Armes silencieuses pour guerres tranquilles ′′).
6-Utiliser l’aspect émotionnel bien plus que la réflexion.
Utilisez l’émotion est une technique classique pour provoquer un court-circuit sur une analyse rationnelle et enfin le sens critique de l’individu. En outre, l’utilisation du registre émotionnel permet d’ouvrir la porte d’accès à l’inconscient pour implanter ou injecter des idées, des désirs, des peurs et des craintes, des compulsions ou des comportements.
7-Maintenir le public dans l’ignorance et la médiocrité.
Faire en sorte que le public soit incapable de comprendre les technologies et les méthodes utilisées pour son contrôle et son esclavage.
′′ La qualité de l’éducation donnée aux classes sociales inférieures doit être la plus pauvre et médiocre possible, de sorte que la distance de l’ignorance qui planifie entre les classes inférieures et les classes supérieures soit et demeure impossible à combler par les classes infériières « .
8-Stimuler le public à être complaisant avec la médiocrité.
Pousser le public à penser que c’est tendance d’être stupide, vulgaire et ignorant…
9-Renforcer l’auto-culpabilité.
Faire croire à l’individu qu’il est seul coupable de son malheur, en raison de son intelligence insuffisante, de ses capacités ou de ses efforts. Ainsi, au lieu de se rebeller contre le système économique, l’individu s’autodévalise et se blâme, ce qui crée à son tour un état dépressif, dont l’effet est l’inhibition de son action. Et sans action, il n’y a pas de révolution !
10-Connaître les individus mieux qu’eux-mêmes ne se connaissent.
Au cours des 50 dernières années, les progrès rapides de la science ont engendré un fossé croissant entre les connaissances du public et celles détenues et utilisées par les élites dominantes. Grâce à la biologie, la neurobiologie et la psychologie appliquée, le ′′ système ′′ a bénéficié d’une connaissance avancée de l’être humain, tant dans sa forme physique que psychique. Le système a réussi à mieux connaître l’individu commun qu’il ne le connaît lui-même. Cela signifie que, dans la plupart des cas, le système exerce un contrôle plus élevé et un grand pouvoir sur les individus, plus que ce qu’il exerce sur lui-même.

 

10/10 🥳
Youpi j’ai tout coché! (en pensant à la situation sanitaire -ou plutôt médiatique et politique- actuelle) J’ai gagné quoi? 🤓
Le droit d’aller à l’introspection entre une fois: respirer, sentir, visiter mes peurs et projections, entrer dans le flux et la confiance renouvelée en la Vie et sa justesse, créer ma/la réalité depuis l’espace infini de mon Coeur relié… 🙏🤩🥰
 
Et j’ai envie d’ajouter concernant le point 5 « S ‘adresser au public comme aux enfants. »
Les bébés, enfants et ados ont potentiellement bien plus d’intelligence que les adultes mus pas leurs peurs, qui se sont coupés de leur capacités, de leur sensibilité, de la Nature, de la foi en la Vie aussi…
Le ton condescendant ou le fait d’asséner de fausses vérités (dans les médias de masse), ça s’adresse aux névroses, aux blessures, aux peurs, aux enfants intérieurs pas/mal accueillis… et ça les renforce… Et quand on y croit, ça utilise notre puissance créatrice pour le prouver encore et le créer encore plus fort.
A chacun.e de nous aussi de nous adresser aux plus jeunes avec respect et confiance, en les écoutant véritablement, en répondant le plus sincèrement possible à leurs questions sans essayer de leur faire croire qu’on sait mieux qu’eux (l’avenir c’est eux et je veux croire qu’ils ont les outils pour le créer vivable et même merveilleux). Les jeunes générations sont à l’oeuvre; sachons leur laisser de la place et les accompagner.
 
Des solutions pour ne pas être manipulé.e:
* respirer et en prendre conscience (pranayama, cohérence cardiaque…)
* revenir à Soi… et donc éteindre les écrans et la radio; choisir en conscience ses impressions, ses programmes
* revenir à Soi – seconde partie: faire des trucs seul.e ou avec des potes ok, mais que ce ne soit pas de la distraction ou de l’agitation permanente. On peut tout faire, mais il vaut mieux que ce soit en conscience 😉 (moins d’addiction au mobile ou autres distractions, et être davantage conscient de nos mécanismes/comportements)
* se promener dans la Nature (même si c’est un jardin public en centre-ville),
* se libérer des médias (qui sont très loin d’être de vraies informations exhaustives),
* perce.voir au-delà des apparences: sortir du mental-menteur,
* s’offrir à la Vie: utiliser le mental au service de l’Être,
* entrer encore plus profond dans son Corps-Coeur-Âme-Esprit,
* nourrir le Beau/Bon/Vrai en Soi, créer sa réalité depuis son juste (sentir ce qui fait vibrer haut, le visualiser, le vivre, remercier que cela existe et que ça s’étende),
* rendre grâce à la magie (blanche, celle qui fait monter en vibration) et au Présent (le cadeau, l’instant),
* toucher et être touché.e (tant physiquement qu’émotionnellement, et accueillir/transcender les émotions),
* (se) rencontrer avec un regard bienveillant,
* co-créer des oasis de Paix, d’Amour, de Lumière, de Joie…
* what else? Fais confiance à ton élan du Coeur, à ta créativité!
 
Ce que je vois à l’extérieur est le reflet de ce qui est à l’intérieur.
Il s’agit de prendre conscience que je suis constitué.e de tout et de son contraire, et que je peux choisir ce que je nourris, ce que je manifeste, si je rentre dans l’humilité autant que dans la fierté d’être, dans la conscience de mon pouvoir personnel, de ma puissance intrinsèque… et que j’utilise des méthodes adaptées. C’est justement une définition de Tantra: méthodes, techniques.
Et si je me sens/crois manipulé.e, ne suis-je pas mon propre manipulateur et un manipulateur des autres moi-même?
Mon corps et la matière en général réagissent à mes pensées et paroles. Le verbe créateur.
D’où l’intérêt de prendre soin de ce qui entre et sort de moi (c’est d’ailleurs à la base le principe du Carême ou du Ramadan ou autres pratiques spirituelles de purification/conscientisation).
J’accueille tout ce qui est (tout en ayant conscience que je ne vois que la partie émergée de l’iceberg), et je choisis de nourrir ce qui me fait vibrer (et non ce qui me fait trembler 😉 ) 🙏
Je suis là pour l’expérience de l’incarnation terrestre… et c’est chouette! 🥳
Et puis si parfois je juge que c’est difficile, que l’époque/le moment est délicat à traverser, c’est pô grave: quoiqu’il en soit, ça passe vite… alors autant en profiter pour de vrai: en conscience, avec joie et humour, dans l’amour et la bienveillance, à l’écoute du Vivant 😜🥰
 
Vivre le Tantra, quoi! 🤩🙏
Et ça s’apprend, avec Tantra Sud-Ouest!
Nelly

Nos prochains stages

Journée Tantra et massages

Date : dimanche 16 octobre 2022

Couples et individus : « Slow sex : laisser faire l’Amour »

Date de début : samedi 22 octobre 2022 - Date de fin : lundi 24 octobre 2022

Tantra Coeur (chakras 3 et 4)

Date de début : samedi 29 octobre 2022 - Date de fin : lundi 31 octobre 2022

Massages tantriques – Module 2

Date de début : samedi 5 novembre 2022 - Date de fin : mardi 8 novembre 2022

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.