C’est quoi, mon job d’animatrice Tantra ?

par | Juil 23, 2022 | Questions Fréquentes, Tantra | 0 commentaires

On me demande souvent quel est mon job, ce que je fais dans la vie.
Et en effet, en l’occurrence, c’est réellement ce que je fais dans ma vie, tout le temps : cette fonction résonne complètement avec mon être, c’est là que je me sens à ma bonne place au quotidien… depuis plus de 8 ans et probablement pour quelques temps encore.
Et cela ne se limite pas à l’animation de stages ni même à l’organisation ni à la promotion : c’est dans mes cellules, à chaque instant, quoique je fasse. D’ailleurs j’imagine parfois ne plus proposer de stage ni autre accompagnement, et même ainsi, je reste dans cette vibration.

Pour expliquer mon activité principale, j’ai fait un pitch :

 

« J’accompagne les êtres humains prêts au renouvellement
pour vivre pleinement sur tous les plans
grâce aux pratiques du Tantra. »

 

Et concrètement, c’est quoi comme boulot ?

Cela commence par, sans cesse, me re.centrer (respiration consciente, accueil des sensations, émotions, pensées…), r.entrer en moi, habiter profondément mes cellules… et sentir mon juste, mes élans, mes désirs, mes besoins, mes aspirations.

 

Mon job comprend énormément d’introspection au quotidien, pour me reconnecter aux nouvelles vibrations/fréquences, à l’infini Présent, me réajuster, observer mon intérieur et l’extérieur et les interrelations… C’est aussi de me préserver de ce qui me polluerait, savoir trancher, dire Non, laisser traverser et partir ce qui n’est plus d’actualité, re.traiter ce qui se manifeste alors que ce n’était pas prévu/souhaité…
Là où j’en suis, je ne peux pas vraiment mettre des trucs sous le tapis, faire comme si ça n’existait pas, nier ou rejeter certaines réalités… En effet, j’ai accès -et conscience d’avoir accès- à bien trop d’informations et d’Infini pour revenir au confort illusoire du matérialisme ou tout autre dogme (tous les mots se terminant par -isme, et j’y ajouterais la médecine allopathique et toutes les formes de soins non holistiques : tout ce qui ne tient pas compte de la nature complète de l’humain.e : corps-coeur-âme-esprit).

 

Et cela résonne avec mon choix de vie, car j’avais désespérément besoin de sens, et que je n’ai pas trouvé d’autre sens concret à la vie que de vivre véritablement tous ses aspects, toutes les propositions avec lesquelles je vibre. Et il m’apparaît qu’il s’agit toujours de Relation : ce comment je vis la relation à ceci ou cela.

 

Ensuite, c’est d’oser. D’abord, sentir ce pour quoi je suis faite, ce que la vie me propose, ce que je souhaite vivre voire transmettre. Me laisser perméable à l’intuition et choisir comment mettre en forme pour lancer la proposition. J’ai la sensation d’être au service de mon être, de mon âme, relié à l’Être, à l’Un, à l’Âme du monde…
Quoiqu’il en soit, j’ai l’impression à ce jour d’être exactement à ma bonne place (pour moi et les autres) et de ne être capable de faire autre chose dans le sens où c’est là que va mon élan de vie.

 

Pourtant parfois j’ai des remises en question, auquel cas je lâche et me sens très vite prête à me réorienter, à pouvoir faire autre chose de mon temps, de mon énergie, de ma vie.

 

Mais en ce moment, ma fonction première c’est « animatrice Tantra » et ça me convient tout à fait.
Je n’ai d’ailleurs pas d’autre source de revenus et je n’en cherche pas d’autres : je sens/sais que la Vie me soutient sur ce chemin et qu’elle m’offrira d’autres belles/intéressantes opportunités si cela devait changer.

 

C’est très étonnant pour moi d’observer combien je suis à fond là-dedans (et depuis plus de 8 ans maintenant !) alors que je suis incapable de mettre de l’énergie dans une autre activité (jardinage ou des dizaines d’autres possibles qui ne m’appellent pas)… et que je pensais que j’étais faite pour être employée, incapable de travailler à mon compte.

 

C’est de recevoir au téléphone les personnes intéressées par mes stages. Je sens très vite si c’est ok que cette personne vienne, et c’est presque toujours le cas : il semble que seules les personnes d’un taux vibratoire compatible au mien viennent vers moi et aient envie de s’inscrire. C’est parfois après plusieurs années à me suivre (Facebook, newsletter, site, bouche à oreille) que des personnes se sentent prêtes pour l’expérience et se donnent les moyens de venir.
Puis noter les pré-inscriptions, parfois relancer si la réservation n’arrive pas. Enfin, une bonne semaine avant le stage, adresser la feuille de route (comment venir, quoi amener).

 

Clairement, pour moi, le gros du boulot, ce qui me fait travailler profondément, c’est avant le stage : je sens qu’il y a en moi du remue-ménage, du remue-méninges, des chamboulements émotionnels, du nettoyage psychique et énergétique, des ré.ajustements et autres réjouissances.

 

Pendant le stage, c’est la partie de plaisir. C’est pour moi la période la plus simple, facile, fluide, nourrissante, rigolote, émouvante, joyeuse, énergisante…

 

Et après le stage, j’adresse un mail « suite à » avec des informations et la liste confidentielle des participant.e.s (de grandes amitiés se tissent à l’occasion des stages, parfois des couples se préparent). Les personnes sont invitées à rester en contact et à demander s’il y a besoin.
Après le stage, pour toustes, y compris moi, c’est l’intégration. Tout ce qui a été soulevé continue son processus de réactualisation, et il s’agit d’être doux.ce avec soi, à l’écoute de ce qui se passe, des ré.ajustements qui s’opèrent dedans et à/avec l’extérieur…

Clairement, on n’est pas tout à fait la même personne en sortant d’un stage Tantra : plus près de Soi, de son être profond, de l’autre, des autres, du Vivant… On est plusss dans le corps, plus léger aussi.
Et chacun.e est davantage apte à s’engager sur choix conscients (versus agir en réaction, rester dans sa zone de confort/d’habitude, manipulé par ses croyances limitantes), en tant que créateur.trice de sa vie à tous les niveaux.

 

En fait, probable que peu de personnes aient vécu autant de stages Tantra que moi, car chaque stage que j’anime me fait bosser profondément (beaucoup plus que lorsque je m’inscris à un stage ou à un autogéré ailleurs), et j’en suis à plus de 200 animations !

 

Et également, il s’agit de digérer les intrants/expériences, diffuser/rayonner le re.nouveau… et me garder/réserver des temps pour :
* mes enfants (qui ne sont plus au stade enfant : jeunes adultes et ado)
* ma relation de couple
* mon corps (là il râle un peu faute de suffisamment de mouvement : promenade quotidienne, yoga, danse, cheval…)
* mes autres relations
* l’administratif
* la maison (c’est mon chéri qui s’occupe du jardin, et en ce moment c’est une âmie qui s’occupe des repas)
* les animaux (juments, chat, poules)
* mes projets (travaux, visites, voyages…)

 

Et je mets tout cela dans mon job, car en Tantra il n’y a pas vraiment de possibilité de placer d’un côté vie professionnelle et de l’autre la vie personnelle et/ou familiale. En effet, cela œuvre dans les tréfonds de ce que je suis et de ce que je manifeste à tous les niveaux, dans toutes les sphères de ma vie. L’intimité est partout. Il n’y pas de masque, pas de clivage… car il s’agit pour moi d’être entière, intègre, une, reliée en moi et avec Plus Grand… Ce que je suis et vis en stage, je le suis et vis hors stage.

 

Contrairement à d’autres métiers, il n’y a pas de masque à enfiler (costume et maquillage n’y changeraient rien) ni de dichotomie entre les différents moments de ma journée/vie ni de possibilité de mettre ma vie professionnelle de côté : je suis Une, simplement.

 

Le Tantra c’est toute ma vie ; d’ailleurs pour moi c’est un synonyme de « vie pleinement vécue ». Parce c’est ma seule façon/voie pour me sentir sur mon chemin, à ma bonne place du moment. Il nourrit mes besoins et me conduit à mes aspirations, de façon concrète/incarnée. Il est partout, en tout.

 

Je me sens donc dans l’énergie du Tantra à chaque instant, quelques soient le nombre et l’échéance des stages prévus, quelques soient mes occupations, mon vécu intérieur, mes choix professionnels, mes projets…

 

Voilà ce que c’est pour moi d’être animatrice Tantra : viiivre !

 

Nelly, révélatrice de sensibilité et de puissance

 

Nos prochains stages

Tantra et massages : allier nos parts et polarités

Date de début : jeudi 25 août 2022 - Date de fin : dimanche 28 août 2022

Tantra Terre (chakras 1 et 2)

Date de début : samedi 17 septembre 2022 - Date de fin : lundi 19 septembre 2022

Massages tantriques – Module 1

Date de début : samedi 24 septembre 2022 - Date de fin : lundi 26 septembre 2022

Trésors de Plantes

Date de début : samedi 8 octobre 2022 - Date de fin : dimanche 9 octobre 2022

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.