(A propos du visuel utilisé pour cet article, il s’agit de l’Arbre de l’Unité. Proposé par l’enseignement de Philippe Drouet, HarmoniEvolution. Nous avons le plaisir de le recevoir pour un stage qu’il anime à Martres-Tolosane vendredi 12 mars 2021.)

Je n’invente rien dans ce que je dis ou écris : c’est juste ce qui me traverse à ce moment… et qui en a traversé bien d’autres avant moi. Et chacun le met en mots selon son propre prisme de compréhension du moment et ses valeurs/aspirations.

On peut aussi utiliser « Les six chapeaux de Bono » pour mieux comprendre notre relation au temps et décider en conscience comment s’en faire un allié de choix.

De nombreuses croyances (ou vérités ?) au sujet du temps 

* Le temps adoucit tout. ~ Voltaire (L’Ingénu)
* Le temps, c’est de l’argent. ~ Benjamin Franklin
* Le temps fait bien les choses. ~ Anonyme
* Le temps met tout en lumière. ~ Thalès de Milet
* Le temps est ce que tu en fais. ~ Proverbe vietnamien
* Le temps n’existe pas pour les cœurs. ~ Julien Green
* Le temps perdu ne se rattrape jamais. ~ Jules Renard
* Les bonnes choses prennent du temps. ~ Anonyme
* Le temps est un adversaire implacable. ~ Anonyme
* Celui qui perd son temps se perd lui-même. ~ Anonyme
* Le temps fait plus de convertis que la raison. ~ Thomas Peine
* … et des centaines d’autres citations sur lesquelles méditer.

Voici comment je vois le sujet 

* Le temps est fonction de comment je l’envisage et de ce que je fais.
* Le temps nous traverse autant que nous le traversons : c’est une matière particulière (à particules), aussi inexorable qu’adaptable.
* Le temps est généreux, fait de présents : d’instants et de cadeaux.
* Célébrer la vie, c’est aussi célébrer les temps : l’inexorable Chronos (quantitatif), le relatif Kairos (qualitatif), le cyclique Aiôn.

Comment faire du temps un bon ami ?

En profitant de l’instant présent ! … et en le laissant filer, pour l’intégrer et accueillir l’instant d’après, sans me crisper sur l’attente.

Être attentif à/dans le souffle, la respiration, l’esprit qui reste se manifeste.

Faire des choix et s’approprier aussi les choix inconscients voire délicats du passé… plutôt que de se croire victime. Bref, re.prendre son pouvoir personnel

Se rappeler que les mêmes causes/comportements/positionnements entraînent inéluctablement les mêmes effets/conséquences… alors se rendre compte du pouvoir détenu et agir en conséquence, en humilité et sans s’humilier.

L’ego et le mental ont une relation au temps dont il est important de tenir compte. Comme ils ont intrinsèquement peur du changement et que le temps est synonyme de risque de changement, ils ont tendance à percevoir le temps comme un ennemi majeur. On peut leur expliquer que leurs peurs sont fondées… et que le temps est aussi leur ami, pour mieux s’équilibrer et soutenir l’être dont ils ont la charge. C’est en traversant le temps main dans la main, en s’écoutant pas à pas, que chacun y trouve son compte.

Alors, que faire de « son » temps ?

(Si tant est qu’il puisse appartenir à quelqu’un)

En profiter !

Comment ?

Selon tes désirs et tes valeurs.

Pour moi, c’est aussi en traversant mes peurs, qui me pointent ce que j’ai à visiter pour me libérer d’entraves, d’encombrements psychiques, énergétiques, physiques, systémiques, karmiques, spirituels…

Venir en stage Tantra Sud-Ouest !

Comment saboter son temps ?

Ce serait passer au travers de la vie sans en profiter, il me semble : sans en tirer de plaisirs ni d’enseignements.

En se limitant, en croyant que ce n’est pas possible, qu’on ne le mérite pas, que l’autre est mieux équipé pour profiter de la vie, que c’est trop tard…

C’est un choix inconscient, qu’il est nécessaire de dénouer au plus tôt si l’on souhaite vivre réellement, concrètement.

De nombreuses thérapies/voies existent. Plus qu’à y aller ! … et personne ne peut le faire à ta place.

A propos de la maîtrise du temps

C’est pure illusion au travers des objets qui décomptent : on est alors en lien avec Chronos, le dieu du temps inexorable, qui écrase tout sur son passage.
Par contre, les méditations de toutes formes (formelles, arts, contemplations…) amènent dans des espaces-temps différents, où l’Humain touche davantage à sa liberté, à sa grandeur, à sa connexion à plus grand… et à la relativité du temps. C’est le règne d’un autre dieu du temps : Kaïros.
Et le sentiment de faire partie de différents cycles, comme de différents systèmes, éloigne des considérations les plus basses (qui vibrent la peur, la colère, la tristesse, la culpabilité…) On entre alors dans la conscience d’Aiôn.
Il s’agit de différents niveaux de vérité, de diverses vastitudes, toutes concrètes/expérimentielles et faisant partie de nous et de notre environnement. Et ce sont nos choix conscients et inconscients qui font qu’on se sent plus ou moins dans l’énergie d’un de ces maîtres du temps.
Tout est à reconnaître… et à chacun.e de choisir son positionnement et son comportement.
Tout est part de Vérité.
Souhaites-tu honorer plutôt Chronos, Kaïros ou Aiôn ? Et d’où vient ce choix ? (du coeur ou de la peur ? de la tête ou des tripes ?)

Ton temps est ce que tu as de plus précieux sur Terre : ta présence à l’instant est ton plus beau cadeau, ta plus belle offrande (à toi, à l’autre, à la vie).
A lire : « Le pouvoir du moment présent » – Eckhart Tolle

Notre temps se mesure par la durée de la vie terrestre. Et cadeau bonus : on ne sait pas quand elle va s’arrêter, alors autant vivre chaque jour comme si c’était le dernier (en profiter à fond)… ou pas (prévoir aussi pour demain).

La vie sur Terre commence par le premier inspir du nouveau-né et se termine par le dernier expir.

Respirons : c’est ainsi que se vivent et se partagent le précieux, l’esprit, la vie, la joie d’être…
J’inspire le nouveau, la joie de vivre, l’amour, l’énergie vitale…
J’expire l’ancien, l’offrande au recyclage de Terre-Mère, les charges mentales, les crispations, les croyances limitantes…

Et sentir/vivre ces instants d’éternité entre l’expir et l’inspir, entre l’inspir et l’expir…

Merci la Vie !

Nelly

Rejoignez-nous !

Inscription à la lettre d'informations
Soyez informé.e en premier !
(nouveautés, promotions, conférences-ateliers-stages, écrits, vidéos...) 
1 à 2 lettres par mois.

Merci, c'est presque fini, regardez vos mails !