L’autonomie dans l’altérité.

Je suis ravie et fière de savoir/pouvoir de plus en plus me débrouiller seule, au niveau informatique aussi.

Heureusement, j’avais déjà une formation plutôt solide pour travailler sur ordinateur. Encore faut-il continuer d’apprendre sans cesse, se réactualiser, faire avec les outils nouveaux…

Mes résistances au changement tombent.

Or, ce qui nuit à l’évolution, c’est surtout les résistances… elles-mêmes en lien avec les peurs.

J’ai vu et accompagné mes peurs : ne pas y arriver, mal faire, être critiquée/jugée, ne pas avoir besoin des autres, avoir besoin des autres et dépendre de leur bon-vouloir, abuser, être abusée, que tout mon boulot tombe à l’eau, passer/perdre ma vie en virtuel devant l’écran…

J’avance…
Et voici une création Canva que j’ai réussi à insérer toute seule sur le site.

J’apprécie vivre en 2024 !

 

 

 

 

Voici un exemple d’amalgame souvent fait.

C’est qu’il y a beaucoup de confusion dans beaucoup d’esprits

… et certaines personnes profitent de cette confusion pour justifier voire nourrir leurs penchants, désirs ou même leurs obsessions.

Certains veulent faire croire qu’être dans le Tantra c’est être forcément dans le polyamour, dans la pluralité des relations amoureuses, dans le partage des énergies (voire la sexualité) avec plusieurs autres personnes…

Or, être dans le Tantra, c’est avant tout perce.voir le sacré et avancer/vivre en relation avec son intériorité, son être, son essence, son âme : c’est une intimité avec soi-même, à tous les niveaux.

Le Tantra peut peut être vécu comme une forme d’ascétisme, de travail sur/pour Soi, avec des pratiques codifiées et une routine… Pour d’autres, ce sera plus ludique et intuitif, parfois même avec extravagance… et tout aussi profond.
Il peut être vécu dans une démarche de soi à soi, sans partenaire (au moins pendant une ou plusieurs périodes), ou au travers d’une ou plusieurs relations (consécutives ou simultanées).
J’y vois là plutôt une question de personnalité et de choix plus que de niveau d’être.

J’imagine mal néanmoins un tantrika avancé sur le chemin papillonner, sauter d’une relation à l’autre, fuir l’engagement, l’approfondissement, la confrontation, la première difficulté… Car ces comportements montreraient des failles
Mais peut-être est-ce là une considération qui m’est personnelle, due à ma propre personnalité.

Il serait intéressant de re.définir le polyamour, mais ce n’est pas vraiment le sujet ici.

Par exemple, je me sens profondément polyamoureuse (dans le sens que j’aime profondément voire sensuellement plusieurs personnes adultes, hors de mon cadre familial) alors que je vis une relation maritale exclusive. Pour moi, le désir est une énergie magnifique que je préfère mettre au service de ce qui parle à mon coeur.

Personnellement, je trouve déjà que c’est beaucoup de boulot de nourrir une relation amoureuse, de me rendre disponible à l’autre, de recevoir de l’autre et d’apprendre de ce qui se joue dans le quotidien… alors je ne comprends pas comment on peut faire ce travail avec deux ou plusieurs relations. J’ai mes limites et les reconnais.

Donc on va rester à une définition du polyamour qui serait de l’ordre de la relation amoureuse plurielle, de partage de l’intimité amoureuse et/ou sexuelle avec deux ou plusieurs personnes. Et je ne parle pas là de contrats, de modalités, de philosophie… A chacun sa façon de le vivre et d’y mettre les valeurs qui lui parlent.

Quoiqu’il en soit, c’est clairement un mensonge que de prétendre que Tantra et polyamour sont imbriqués.

Ils peuvent probablement coexister, et probablement des polyamoureux vivent (certaines de) leurs relations de façon tantrique… mais Tantra et polyamour sont des notions très différentes, sur des plans tout autres.

Certains croient même que le Tantra est un lieu d’échangisme, de pluralisme de relations sensuelles voire sexuelles, de mélangisme, de jeux sans conscience des conséquences…

D’ailleurs, nombre de personnes croient encore que s’ils ont une relation sexuelle avec amour, les maladies/infections sexuellement transmissibles ne les concernent pas. Ce genre d’inconséquence n’a pas sa place dans l’esprit d’un tantrika, car le tantrika voit les croyances et les met en doute ; de plus il est ancré dans la réalité et s’intéresse à sa sécurité autant qu’à celle de son partenaire. Il respecte et honore la vie et tout le vivant.

Oui on peut être tantrika et polyamoureux.

Tout comme on peut être tantrika et musicien.

Tout comme on peut être tantrika et végétarien.

Tout comme on peut être tantrika et cavalier.

Tout comme on peut être tantrika et maçon ou jardinier.

Tout comme on peut être tantrika et médecin ou ingénieur.

Mais on n’est pas dans le Tantra parce qu’on est dans le polyamour.

Et on n’est pas dans le polyamour parce qu’on est dans le Tantra.

Aucun lien de cause à effet.

Néanmoins, le Tantra « voie de l’amour et de la sexualité sacrée » peut révéler des mêmes besoins que le polyamour…

… dans le sens où il s’agit aussi de déconstruire tout ce qui éloigne de la source, de l’amour, de l’esprit, du contentement de l’âme incarnée et donc du corps conscient, de la fluidité de la circulation énergétique en soi et avec l’extérieur…

Sortir du conformisme, des codes classiques/anciens, des habitudes débilitantes/nuisibles au déploiement de l’être, de la bienséance, de la rigidité, de la peur du corps et de ses manifestations… pour aller vers les vrais besoins de l’humain, ça parle au Tantra comme au polyamour, je pense.

L’humain est constitué par la relation (entre ses parents puis avec eux), pour les relations (qui lui permettent de se voir et de grandir), par les relations (et ce qu’il en apprend/comprend).

Belle vie, chaque jour, quelques soient tes choix de vie… pour peu que ce soit à l’écoute et dans le respect de toi et des autres !

Nelly

Plus d’articles 

Autre, Tantra

Ensemble, c’est booon !

Ensemble nous sommes plus fort.e.s ... surtout quand on s'entoure de partenaires qui nous font du bien. Et cela doit être réciproque bien sûr : la vampirisation -la (recherche de) prise de pouvoir sur l'autre- n'est pas un type de relation enviable : seuls le petit...

Autre, Tantra

La valeur de l’ennui

L'ennui : voilà un thème qui me touche particulièrement. En effet, autant je le fuis, autant il m'importe. Ce double mouvement (répulsion et attirance) montre bien des ambivalences humaines. D'ailleurs quand il y a un très fort rejet de quelque chose, c'est que...

Les obstacles ne bloquent pas la voie. Ils sont la voie.
Tantra

Entraîne ton esprit

"Entraîne ton esprit à voir le positif en chaque situation." En effet, être maître.sse de sa vie, c'est avant tout en étant maître.sse de son mental 😉 Qu'est-ce qui est positif et qu'est-ce qui est négatif ? Conscience que positif et négatif parlent de taux...

Comparaison anatomique clitoris pénis
Sexe / Genre / Sexualité

Comparaison anatomique

" Je ne pense pas l’homme balourd, peu sensuel ou égoïste. C’est son éducation qui a tronqué sa finesse, sa sensibilité, sa générosité. L'homme se faisant tendre, délicat, sensuel, attentif par le bout de ses doigts, par tout son corps et par ses oreilles, doit...

Autre, Tantra

Voir et accueillir …

Je traduirais cette phrase par "L'habilité à identifier notre propre toxicité est non seulement un signe de force mais aussi un indice de maturité". Jolie proposition, qui explique à quoi sert la psychologie, il me semble: l'étude de nos mécanismes. Elle permet de...

Autre, Tantra

Voir le positif ! … et pas seulement …

Et je m'amuse ici à mettre des photos aussi prises pendant la rencontre TantrAnima de septembre 2023. J'y suis portée par ShivaChris et je trouve qu'il y a là de jolies illustrations de : "Entraîne ton esprit à voir le positif en chaque situation." En effet, pour...

Tantra

La résistance

"Résistez. Résistez aux séductions moutonnières de la médiocrité, à l'ignominie des retournements intéressés, aux murmures de la lâcheté qui ne recule devant l'effort que pour se trouver tout à coup, mais trop tard, acculée à la tragédie. Résistez. Résistez. Gardez...

Tantra

Tonio : une légende…

Toute histoire -et plus spécifiquement une légende- recèle des enseignements. Or je ne connais personne qui n'ait pas sa propre histoire, l'accès de grands enseignements. Pourtant beaucoup n'en font pas cas, ne comprennent pas ce qu'iels ont à apprendre d'un...